GANBALO SUMMER CARAVAN 2013

du 24 juillet à 22 août , 2013


フランスで立ち上げられた非営利団体 GANBALO は 2011 年の東日本大震災を機に在仏日本人と有志のフランス人を中心に福島の子ども達を支援する活動を続けております。

 

3 年目のプロジェクトとして第 1 回 GANBALO サマーキャラバンを今年の夏に実施いたします。8 月 2 日より 2 週間 2 台のミニバスで中央フランスを 南下し地中海に抜け目的地のボーム・ドゥ・ヴニーズでゆったりと保養しても らいます。途中行く先々では同胞のお母さんや賛同するフランス人のコミュニ ティーと交わり、各地方の歴史や文化を学びます。福島の子ども達は空気の良い、自然の中で生活することで免疫力を高め、心身共に英気を養ってもらうことが求められています。今後も定期的に学校の休暇を利用して子供達をフランスに招き、国際性を身につけてもらいたいと願っております。

 

A. Paris

B. Eymoutiers
C. Le Vigan

D. Sète
E. Beaumes-de-Venise

F. Vitteaux

G. Brueil-en-vexin

 

© Google map
© Google map

第 1 回 GANBALO サマーキャラバン 事業概要

 

1. 日時:2013年7月24日(水)〜8月22日(木)

2. フランス国内旅行
3. 企画概要 7月24日に先発グループ3名の中学生が到着。翌日から約1ヶ月南仏プロヴ ァンス地方でホームスティします。

 

8月2日に後発の 4 名がパリ到着。先の 1 名を加えて、ボランティアの大学生 2 名及び運転手 2 名及び GANBALO の責任者の合計10名がルノー財団から提供される 2 台の車両に分乗してキャラバンの開始。

 

パリのエッフェル塔で記念撮影の後パリを出発します。 先ずロワール河のアンボワーズにあるクロ・リュッセ城を訪れます。イタリアルネッサンスの頃フランソワ一世に招かれ来仏し、王室顧問として仕えたレオナルド・ダ・ビンチの終の棲家です。現在、城は博物館になっており、 発明家の彼が考案したヘリコプターや戦車などの模型が展示されています。モナリザや最後の晩餐の絵で有名なルネッサンスの万能人レオナルドの全貌を見ることのできる場所として選びました。福島の再生 (ルネッサンス) のため、子供達に彼のようなマルチな才能を伸ばしてもらいたいと思います。


リモージュ近郊 オラドゥール・シュル・グラーヌ ― 第二次世界大戦終結間近、ノルマンディー上陸作戦で連合軍がドイツ軍を駆逐し始めた頃、レジスタンスに阻まれたドイツ軍はますます凶暴になっていきました。南仏から撤退し北上するドイツ軍SS部隊がリモージュ近くの小さな町を通過した時、平和な小さな田舎町の女子どもを含む村人642人が虐殺されました。なぜ? 人類の過ちを永遠に残すため、残された人々は村をその日のままの姿にとどめることを決めました。広島の原爆ドームのように、戦争の悲劇を人類に訴えています。その中の数少ない生き残りの一人ロベール・エブラス氏がまだ健在です。彼に会って子供達に町を案内してもらいます。

 

カオールの北に位置するル・ヴィガン村では音楽コンサートが用意されています。現地の子供達とのピアノコンサートも企画しています。 セットの港町では思いきり海を楽しみます。カマルグの湿地帯ではアフリカから飛来する紅フラミンゴの生態を観察しに行きます。


ボーム・ドゥ・ヴニーズでは農場やブドウ畑を訪れ、ワインの醸造所ではワインの作り方を説明してもらいます。ポンドゥガールのローマ時代の水道橋などの遺跡も見て歩きます。イタリア人のおばあちゃんのパスタやピザ作りを手伝ったり、ヴァントゥー山へのピクニックをします。最後日は日本祭りを催します。ティーセレモニーを開いたり、武道のデモンストレーションなどもありそうです。


移動する車内ではiPadを利用して、子供達自らWEBで歴史や地理の資料を調べたりフランス語を勉強します。

 

運営経費はGANBALO, PENSEES POUR TOHOKU 及び他のボランティア団体の協賛でまかなわれますが、ホテルチェーン等宿泊関係企業との提携、カメラや複写機メーカーの写真パネル製作、航空会社の特別割引料金適用、自動車メーカーからのレンタカー供与などの形でも受け入れられます。企業からの協力は金銭的負担を大いに助けてくれます。

 

ちなみに NPO 団体 PENSEES POUR TOHOKU にボーム・ドゥ・ヴニーズでの受け入れを協賛して頂きました。また PIANO-NO-KI もル・ヴィガンでの受け入れで協力を頂いております。そしてルノー財団は 2 台の車両を期間中供与してくださいました。 参加者一同に代わり厚くお礼申し上げます。

 


L’Association GANBALO, établie en France, mène depuis 2011 un mouvement pour soutenir les enfants de Fukushima après le Séisme de Tôhoku. Cette action est organisée par des japonais résidant en France ainsi que par des français ayant la même volonté d’apporter aux enfants toute l’aide matérielle et affective nécessaire pour préparer leur devenir pour un passage serein à l’âge adulte. Vous pouvez consulter le détail de nos activités dans la pièce annexe.

 

Ce document a pour objet de vous présenter notre action et plus particulièrement notre projet de cet été 2013 afin de permettre à des enfants de Fukushima de découvrir quelques-uns des plus beaux paysages de France.

 

Pour la troisième année de notre action, nous organisons en août « La première caravane d’été GANBALO » avec le soutien de plusieurs partenaires, entreprises privées et associations, réunies sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France.

 

Ce projet durera deux semaines, à partir du 2 Août 2013. Nous partirons de la Tour Eiffel le 3 Août, avec deux voitures en direction de la Méditerranée, après avoir traversé le centre de la France.

 

Plusieurs visites de sites emblématiques et de mémoire de la culture française sont prévues avec une étape plus longue d’une semaine dans la ville de Beaumes-de-Venise où les enfants pourront se reposer longuement et pratiquer des activités récréatives en plein air.

 

Sur le chemin, les mères de nos participants et des communautés françaises d’accueil, les attendront et leur apprendront l’histoire et la culture de chaque région visitée.

 

Ce qui est très important pour les enfants de Fukushima, c’est de pouvoir profiter durant ce voyage d’excellentes conditions de séjour en pleine nature, de respirer un air sain dans un environnement ensoleillé. Tout ceci contribuera à renforcer leur immunité et leur permettra de faire une provision d’énergie, non seulement physiquement mais également moralement.

 

Nous les inviterons régulièrement en France aux moments de leurs vacances scolaires pour qu’ils acquièrent et développent une vision internationale.

 

Afin de pouvoir poursuivre notre action et amplifier notre mouvement, nous cherchons des entreprises, désireuses de nous apporter leur parrainage et leur soutien financier ou matériel sous toutes les formes possibles.

 


Présentation de la Première Caravane de l’été 2013

 

un projet initié par l’Association GANBALO et mis en œuvre grâce aux soutiens de plusieurs partenaires.

 

Voici l’exposé des grandes lignes du voyage se déroulant en France du mercredi 24 Juillet au jeudi 22 Août 2013.

 

Un premier groupe de trois collégiens arrivera le 24 Juillet à Paris. Dès le lendemain, 25 juillet, ils partiront avec leur accompagnateur en Province et s’installeront dans une famille d’accueil française durant un mois.

 

Le deuxième groupe de quatre collégiens arrivera à Paris le 2 août. Avec une collégienne du premier groupe, ces cinq collégiens, ainsi que six adultes (deux étudiants bénévoles, accompagnateurs des enfants, deux chauffeurs et deux autres adultes assurant la coordination du voyage) seront du voyage. Au total, ce sont donc 11 personnes qui voyageront en automobile en direction du sud de la France. Le transport des personnes (enfants et adultes) se déroulera en automobile grâce à deux véhicules fournis gracieusement par la Fondation Renault. Avant de quitter Paris, ils iront prendre des photos souvenir devant la Tour Effel.

 

La première visite se fera au Château du Clos Lucé dans la matinée du 3 août. C’est la dernière demeure de Léonard de Vinci, invité par le roi français François 1er, en tant que conseiller royal, à l’époque de la Renaissance italienne. Le clos Lucé est situé dans le centre-ville d’Amboise qui est au cœur du Val de Loire. Léonard de Vinci y vécut trois ans, de 1516 à sa mort le 2 mai 1519. Actuellement, le Château fait partie des Musées Nationaux et expose des maquettes, telles que hélicoptère et char, inventés par de Vinci.

 

Nous avons choisi ce lieu parce que ce Château présente tous les aspects du Génie universel de la Renaissance ; Léonard de Vinci est mondialement connu principalement pour son tableau de « La Joconde » et sa fresque de « La Cène ».

 

Pour la Renaissance de Fukushima, nous souhaitons que les enfants épanouissent des capacités universelles comme celles de Vinci.

 

La seconde étape, du 3 août au soir au 5 août au matin se fera aux alentours de Limoges à Eymoutiers. Nous passerons deux jours dans ce département de la Haute-Vienne chargé de mémoire relativement à la seconde guerre mondiale. À proximité de notre lieu d’accueil, nous visiterons le village martyr d’Oradour-sur-Glane. Ce lieu est connu est connu de par le monde pour avoir conservé les traces du massacre de 642 hommes, femmes et enfants perpétré par une unité de la 2ème Division SS Das reich le 10 juin 1944. Mais pourquoi ? En effet, c’est vers la fin de la Seconde Guerre mondiale que les Alliés ont commencé à repousser l’armée allemande au moment du Débarquement de Normandie. De fait, lors de cette reconquête du territoire français par les Alliés, l’armée allemande bloquée par la Résistance devint de plus en plus violente et de nombreuses exactions en témoignent.

 

Pour entretenir la mémoire de ce crime contre l’humanité, perpétré à Oradour-sur-Glane, les survivants ont décidé de conserver le village en l’état afin de faire prendre conscience aux générations futures du drame de la guerre, tout comme le fait le Dôme de la bombe atomique à Hiroshima.

 

Monsieur Robert Hébras, un des très rares survivants de ce massacre, est toujours en vie. Les enfants de Fukushima vont le rencontrer et seront guidés par lui pour visiter le village.

 

Après la visite du centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane, nous nous rendrons dans la commune du Vigan, située au nord de Cahors. Nous avons le projet d’un concert de piano donné par les enfants japonais et par des enfants du village le 6 août au soir.

 

Le 7 août au matin, nous quitterons le Vigan et nous nous dirigerons vers la cité médiévale de Carcassonne où nous ferons une pause pique-nique ainsi qu’une visite de la ville. Ensuite, nous nous acheminerons vers la ville de Sète. Nous rayonnerons dans la région durant 3 jours (découverte des villes côtières et de l’arrière-pays, notamment baignade dans les gorges de l’Hérault, visite du parc accrobranche au cœur d’une forêt de pins centenaires dans le parc national des Cévennes…).

 

A Sète, ville portuaire, les enfants profiteront pleinement des joies de la mer. Ils assisteront aux spectaculaires joutes nautiques et ils pourront suivre le déroulement des joutes entre juniors. Les joutes nautiques sont l’occasion d’un grand rassemblement festif chaque été à Sète. Enfin, nous les conduiront dans les marais de Camargue, afin qu’ils puissent observer le mode de vie des flamants roses venant d’Afrique.

 

Après cette étape riche en événements et visites diverses, la Caravane poursuivra sa route en direction de Beaumes-de-Venise où les enfants resteront durant une pleine semaine, riche en activités de toutes sortes, récréatives et culturelles.

 

A Beaumes-de-Venise, ils visiteront des fermes, des vignobles et également des chais, où ils verront comment s’effectue la vinification. Ils apprendront aussi à cuisiner la « pasta » et la « pizza » avec Madame Elsa, une grand-mère italienne.

 

Durant ce séjour à Beaume-de-Venise, les enfants visiteront les alentours. Une sortie pique-nique sera organisée au Mont Ventoux. Ils verront aussi le Pont du Gard, un pont-aqueduc romain à trois niveaux qui conduisait l’eau de la ville d’Uzès à la ville de Nîmes jusqu’au VI ème siècle. Plus haut pont-aqueduc connu du monde romain, il a été inscrit sur la liste du patrimonial mondial de l’Unesco en 1985.

 

Le 16 août, la veille du départ pour prendre le chemin du retour vers Paris, nous organiserons une « fête japonaise » en présence du Vice Consul Japonais de Marseille.

 

Plusieurs animations seront proposées : cérémonie du thé, ateliers culinaires, démonstration d’arts martiaux, etc… Lors de cette journée, des tableaux de l’artiste peintre OkiMaki, seront exposés et plusieurs films de Ganbalo seront projetés (Fukushima terre interdite de Kazunori Kurimoto, Au-delà des nuages de Keiko Courdy).

 

Tout au long du voyage en voiture, chaque enfant pourra bénéficier d’une navigation sur le Web grâce à un iPad. Les enfants pourront ainsi étudier l’histoire et la géographie de chaque lieu visité, et même apprendre le français.

 

Le financement de ce séjour s’effectuera en puisant sur le fond de roulement de « l’Association GANBALO » et de « PENSEES POUR TOHOKU ».

 

Il faut aussi préciser que nous bénéficierons de l’aide matérielle des structures d’hébergement des communes d’accueil, ainsi que de l’aide de bénévoles participant à la Caravane d’été et de bénévoles locaux qui nous soutiendront sur place pour faire découvrir leur région aux enfants.

 

En ce qui concerne le moyen transport, nous avons bénéficié la mise à disposition gratuite de deux véhicules prêtés par la fondation Renault. Nous lui devons beaucoup car sans elle ce voyage n’aurait pas été envisageable.

 

Nous tenons à remercier très chaleureusement l’Association « PENSEES POUR TOHOKU » qui a accepté notre demande d’accueillir les enfants dans la ville de Beaumes-de-Venise et qui s’est occupée de tous les aspects matériels et financiers pour rendre le séjour des enfants le plus agréable possible.

 

Nous sommes également très reconnaissants aux habitants de la commune d’Eymoutiers, de la commune de le Vigan, de la ville de Sète pour leur généreuse hospitalité envers les enfants et leurs accompagnateurs. Grâce à eux, l’hébergement des participants de la Caravane d’été est assuré lors des différentes étapes du voyage.

 

De la part de tous les participants de ce mouvement, nous présentons nos remerciements à toutes les organisations et entreprises qui nous apportent leur soutienfinancier et leur parrainage sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon.

 

Nous avons bien conscience que c’est grâce à tous ces acteurs institutionnels, publics et privés, que notre action prend tout son sens et peut exister. Nous espérons qu’ils continueront à nous manifester leur soutien afin que nous puissions prolonger notre action pour les enfants de Fukushima et mettre en œuvre de nouveaux projets.